Entreprise crée dans les années 1950 par Angelo Maulini.

Il est formé très jeune au métier de maçon tailleur de pierre. Le siège de l’entreprise de maçonnerie est d’abord dans la maison familiale à Ambilly, puis il achete un terrain dans la zone artisanal d’Ambilly ou il constuit la première tranche de l’atelier actuel.

Il est décoré en 1989, par François Mitterrand, de la

Légion d’Honneur. Il travaille jusqu’a l’age de 95 ans.

Angelo Maulini, une des personnes les plus médaillé de France

René Maulini, avec le "berot", le camion à la fin de la guerre.

René Maulini, fils d’Angelo était déja sur les chantiers à l’age de 9 ans. Il exerce le metier de maçon avec son pére jusqu’aux années 1970.

Il agrandit ensuite l’atelier pour créer une unitée de préfabrication. Grand spécialiste en ce domaine, des architectes de toute  la france  venaient à l’atelier pour demander des conseils. En 1980 il  crèe la marbrerie et équipe l’atelier de  machines pour tailler le granit, dont la plus grosse débiteuse de la région Rhones Alpes.

Dans les années 2000 sort le projet CEVA, le nouveau train qui relie Annemasse à Genève. L’atelier étant situé au coeur de Chablais Gare, le projet bloque tout futur développement de l’entreprise.

Depuis cette date, toutes nos demandes d’obtenir un terrain dans la seule zone artisanal disponible, Altea, ont échouées, l’agglo refusant que des "pattiers" puissent si installer, malgré plus de 100000 mètre carré disponible.

Pour récupérer notre atelier à bon compte, notre Maire Monsieur  Guillaume Mathelier mandate l’EPF pour nous  exproprier. Une somme ridicule nous est proposée pour solde de tout comptes. Les terrains seront ensuite revendus à prix d’or à Bouygues immobilier pour la construction de logements, 30 % de logements sociaux, 70 % de logements haut de gamme.

Peut-ont parler de pratique mafieuse ?

Stéphane Maulini

Ce n’ai pas une vie de travail qui est anéantie, mais trois, . Avec des métodes rappelant celles utilisées durant les heures les plus sombre de l’histoire de France.

J’ai commencé à travailler en alternance à l’atelier en 1980, à l’age de 14 ans, j’ai travaillé avec mon père et mon grand père qui m’ont initié au métier de rocailleur. J’ai passé un CAP de tailleur de pierre. J’ai repris les rennes de l’entreprise en 2002. J’ai voulu développer la marbrerie avec des investisseurs mais on a appris à ce moment que notre atelier, parfaitement situé pour l’activité envisagé,

etait préempté par la Mairie. En 2013 le Préfet nous ordonne d’avoir quitté les lieux dans cinq ans, en Avril 2018. On doit attendre  j’usqu’à Mars 2018 pour obtenir une proposition de location d’un terrain artisanal dans l’agglo, proposition d’ailleur pas du tout adaptée à notre activité.

Durant toute ces années, impossible de vendre les locaux, impossible de les louer, impossible de dévellopper l’activité. Impossible d’embaucher des ouvriers. Impossible même d’avoir un rendez vous avec le Maire d’Ambilly.